You are currently viewing La technique du fumage : qu’est-ce que c’est et en quoi consiste-t-elle ?

La technique du fumage : qu’est-ce que c’est et en quoi consiste-t-elle ?

Dans ce billet, nous allons parler de la technique du fumage, qui est devenue l’une des principales tendances dans le monde du barbecue. Grâce à elle, vous pourrez offrir à vos aliments des saveurs, des nuances et des arômes uniques que vous ne voudrez pas laisser de côté.

Qu’est-ce que fumer ?

Le fumage est une technique dans laquelle les aliments sont soumis à une source de fumée, qui provient d’une braise fabriquée avec des bois spéciaux pour le fumage, qui ont un faible taux de résine.

Plus précisément, il existe deux techniques ou types de fumageà chaud et à froid, qui présentent chacune des caractéristiques différentes. Dans le fumage à froid, l’aliment est soumis à de basses températures, entre 10º et 30º, pendant plusieurs heures.

Le fumage à chaud est la technique la plus couramment utilisée et se caractérise par le fait de soumettre les aliments à des températures comprises entre 60º et 120º. De cette façon, les aliments sont non seulement fumés mais aussi cuits.

En d’autres termes, l’aliment est complètement cuit, alors que pour certains aliments fumés à froid, il est nécessaire de terminer leur cuisson après ce processus.

>> Comment maîtriser l’art de la cuisson de la viande à l’intérieur et à l’extérieur.
En revanche, pour le fumage à froid, vous avez besoin de poudre de bois, tandis que pour le fumage à chaud, vous pouvez utiliser des copeaux de barbecue en fonction du type d’aliment à préparer, tels que : copeaux de fumage de porc, copeaux de fumage de bœuf, copeaux de fumage de poisson ou copeaux de fumage de volaille, entre autres.

Avantages de l’utilisation de la technique du fumage

La technique du fumage est très ancienne et remonte à la découverte du feu. Il a été appliqué à l’origine afin de conserver les aliments en bon état pendant une période plus longue.

Mais si le fumage est une méthode de conservation par excellence, il est également important de souligner d’autres avantages importants de l’application de cette technique, par exemple :

Il procure des odeurs et des saveurs uniques.

Outre le fait que les aliments fumés obtiennent un excellent point de cuisson si leur cuisson est contrôlée, cette technique procure des saveurs rustiques et particulières, grâce à certaines substances dégagées par le type de bois utilisé pour la réaliser.

Pas besoin de retourner les aliments

Lorsqu’on utilise un fumoir, il n’est pas nécessaire de déplacer les aliments pendant le processus de cuisson, car ils sont cuits de manière uniforme. Ce à quoi vous devez faire attention, c’est à la température interne de la viande. Pour cela, vous pouvez utiliser un thermomètre de barbecue.

C’est très facile à faire

La technique du fumage est très facile à mettre en pratique et peut même être réalisée par des débutants. Bien entendu, l’expérience est importante, mais ne vous privez pas de cuisiner avec cette méthode si vous ne l’avez jamais fait auparavant. Vous découvrirez un tout nouveau monde de barbecue et nous sommes sûrs que vous ne voudrez plus vous arrêter.

En quoi consiste la technique de fumage ?

Le fumage ne nécessite pas de grandes compétences en matière de barbecue, mais vous devez savoir comment procéder pour que les aliments obtiennent les saveurs et la texture souhaitées.

Les étapes à suivre pour appliquer la technique du fumage sont les suivantes

1. la préparation des aliments

C’est la première étape de la technique de fumage, qui consiste à préparer les aliments à fumer en les nettoyant et en les assaisonnant en conséquence.

Par exemple, on peut utiliser une saumure ou une vinaigrette à base de plantes, qui peut être appliquée à sec ou avec un ingrédient liquide tel que du vin ou du bouillon, et laissée reposer pendant un certain temps.

2. Préparer le gril et fumer

Préchauffez au préalable le fumoir ou le barbecue à une température modérée et chargez le récipient avec les copeaux de bois qui correspondent le mieux à l’aliment à cuire.

N’oubliez pas que les copeaux de bois doivent avoir trempé pendant au moins 30 minutes pour éviter que la combustion ne soit trop rapide.

Il est recommandé d’utiliser des bois doux et à forte teneur en esters, c’est-à-dire en glycérine et en acides gras. Dans ce sens, certains des bois qui peuvent être utilisés sont : le noyer, le chêne, le cerisier, le pommier, l’amandier, entre autres.

En revanche, si vous ne le savez pas, il est important de rechercher la température et la durée recommandées pour fumer l’aliment que vous avez choisi, qui varieront en fonction du type d’aliment et de la taille du morceau.

Une fois que vous avez atteint la bonne température de cuisson, placez les aliments sur le gril, fermez le couvercle et attendez le temps nécessaire à la cuisson des aliments.

Un conseil : si vous n’êtes pas sûr du temps de cuisson, vérifiez la température interne de l’aliment. Pour ce faire, vous pouvez utiliser un thermomètre de cuisson.

3. Reposez-vous

Une fois que les aliments ont atteint le degré de cuisson souhaité, il est temps de les retirer du fumoir et de les placer sur une surface résistante au feu pour qu’ils se reposent. Cette étape est très importante pour obtenir la pleine saveur de la fumée.

Pourquoi est-ce important ? En effet, une fois que la viande a reposé et refroidi, les jus qui, pendant la cuisson, étaient concentrés au centre, sont dispersés dans toute la pièce.