You are currently viewing Quels sont les différents styles de bière ?

Quels sont les différents styles de bière ?

Faible fermentation

  • Une bière blonde. Terme générique pour les ales à fermentation basse, brassées dans le monde entier comme de la bière ordinaire. Modérément amer, environ 5 preuves.
  • Pilsener. Originaire de Pilsen, de couleur claire, brassée dans le monde entier, mais surtout en Allemagne. Avec une forte présence de houblon qui lui confère un arôme floral, amer avec une finale nettement sèche, environ 5 degrés d’alcool.
  • Munchne Originaire de Munich, une lager de couleur ambrée foncée, parfois appelée dunkel, foncée, non amère, environ 5 degrés.
  • Marzen. Caractéristique de l’ensemble de l’Allemagne, la bière de « mars », de couleur dorée profonde. À l’origine, elle était brassée en mars et stockée dans des grottes pour se reposer, avant que le climat estival ne rende impossible la production de bière. Les stocks étaient consommés en été jusqu’à leur épuisement en octobre. C’est la bière qui est consommée pendant l’Oktoberfest. Pas du tout amer avec environ 6 degrés d’alcool.
  • Dortmunder. Brassée à Dortmund, en Allemagne, une pâle d’exportation typique, plus complète qu’une pilsner et moins sèche, pas amère, environ 5,3 degrés.
  • Lager forte. Bières légères produites dans le monde entier, modérément amères, avec un taux d’alcool qui peut atteindre 12° à partir de 6°. Aux États-Unis, elle est également appelée liqueur de malt.
  • Bock. Originaires d’Allemagne, de couleur claire et ambrée tirant sur le rouge, ce sont des bières au goût plutôt doux avec un taux d’alcool d’environ 6,5°.
  • Dopple Bock. Une spécialité brune foncée du sud de l’Allemagne, c’est une bière dite « de fête », dont le nom se termine généralement par -ator. Plutôt doux avec environ 7,5 degrés.
  • Rauchbier. Une bière allemande foncée brassée avec des malts fumés, idéale pour accompagner le jambon fumé, le saumon fumé et les plats similaires. Environ 5 degrés d’alcool.
  • Eisbock. Le dopple bock allemand qui n’est pas amer : sa puissance est accentuée par le fait qu’au cours de la production, si l’on abaisse la température au point de geler la surface aqueuse et que l’on retire la partie gelée, la bière devient plus concentrée. Il existe une version canadienne appelée Ice Beer. Il retrace le processus de fabrication de l’Eiswein, appelé vin de glace au Canada.
  • Schwarzbier. Une lager allemande de couleur sombre avec un fort goût de malt torréfié et une teneur en alcool d’environ 5 degrés.


Haute fermentation

Pale Ale. Bière anglaise, aux reflets cuivrés, voire orangés, assez corsée. Amère avec un arôme fruité d’environ 4 ou 5 degrés d’alcool.
Indian Pale Ale.
Scotch Ale. Bière écossaise à la couleur ambrée intense avec des reflets acajou, caractérisée par des notes de malt évidentes qui lui confèrent de la douceur et des arômes chauds et épicés. Les notes vont d’un minimum de 6 à un maximum de 10.
Bière irlandaise qui peut porter les termes Dry Irish Stout, Oyster Stout, Oatmeal Stout. Avec une mousse crémeuse de couleur noisette, une couleur sombre et intense et un goût amer de caramel, de café torréfié et de chocolat noir, et une teneur en alcool comprise entre 4 et 5 degrés. Il existe des versions anglaises plus sucrées et souvent additionnées de lactose, portant des étiquettes telles que Sweet Stout, Milk Stout ou Cream Stout.
Impérial Stout. Une bière anglaise conçue pour une longue conservation afin d’être exportée vers la Russie du Tsar, plus alcoolisée qu’une Stout traditionnelle car elle peut atteindre 8 degrés.
Bière anglaise originaire de Londres, similaire à la Stout mais moins amère et moins foncée, avec plus de corps.
Abbey. Bières belges qui peuvent être refermentées en bouteille, produites par des brasseries sur des recettes anciennes et originales des monastères, très courantes en Belgique. Il est difficile de définir le type car chaque bière individuelle peut être plus claire ou plus foncée qu’une autre. Les degrés résolument alcooliques et structurés peuvent atteindre 10 degrés et plus. Ils ont en commun une aromatisation distincte avec un goût qui peut être doux ou amer, avec des parfums épicés intéressants, à découvrir de temps en temps. Certaines sont adaptées au vieillissement.
La bière belge, essentiellement une ale refermentée en bouteille et toujours brassée selon d’anciennes recettes dans les monastères trappistes, situés cinq en Belgique et un en Hollande. Ils peuvent être clairs, ambrés ou foncés, résolument aromatiques avec des notes fruitées et épicées. Chauds dans le corps, ils atteignent 12 degrés d’alcool et sont souvent des bières pour la méditation. Certaines sont adaptées au vieillissement.
Une bière allemande typique de Düsseldorf, à la couleur ambrée profonde et aux arômes amers et fruités, d’environ 4,5 degrés d’alcool.
Bière de Garde. Bière fermentée en bouteille du nord de la France, de couleur ambrée, douce avec un arrière-goût amer et des arômes fruités, entre 5 et 7 degrés d’alcool.

biere blonde canette

Bières de blé

Weizen ou Weissbier. Bière allemande qui prend le nom de Hefe-Weisse si elle est embouteillée avec de la levure en suspension, Dunkel-weisse si elle est ambrée, Kristall-weisse si elle est filtrée. Une bière à la mousse abondante et aux arômes intenses, fruités, floraux et épicés. Décidément pétillant, goût frais et acidité discrète. Il contient environ 5 degrés d’alcool.
Berliner Weisse. Bière blanche typiquement berlinoise, acide, désaltérante grâce à la fermentation lactique. Bien pétillant avec une faible teneur en alcool, autour de 3 degrés. Parfois servi avec du jus de fruit, son acidité est réduite.
Bière Blanche ou Wit Beer. Bière belge à l’aspect opalescent dû aux levures en suspension, fraîche grâce à son côté acide, aux arômes fruités, épicés et floraux, environ 5 degrés d’alcool.
Bière de blé. C’est la version moins fruitée et épicée, mais tout aussi fraîche et pétillante que la bière précédente.

Bières spontanément fermentées

Lambic. Bière belge re-fermentée en bouteille ou en fûts de chêne ou de chêne. Saveur fraîche, plutôt acide, avec une couleur claire et opalescente et une teneur en alcool d’environ 5 degrés.
Faro. Bière belge, autrefois typique de Bruxelles. Aujourd’hui, c’est un lambic, souvent ambré, auquel on ajoute du sucre confit pour le faire refermenter afin de contraster la douceur du sucre avec l’acidité de la fermentation spontanée. Il a environ 5° d’alcool.
Gueuze. Bière belge, re-fermentée en bouteille, composée d’un mélange de lambics vieillis en fûts avec des plus jeunes. Souvent de couleur ambrée avec une acidité marquée. Bière de garde dont le degré d’alcool est de 5 à 8 degrés.
Lambic aux fruits. Bière belge, une variante du lambic, à laquelle on ajoute des fruits frais pendant la fermentation afin d’en adoucir le caractère. Le fruit figure donc sur l’étiquette :

  • Framboise Si l’on ajoute des framboises ;
  • Kriek Si des cerises sont ajoutées ;
  • Pêche Si des pêches sont ajoutées ;
  • Cassis Si des cassis sont ajoutés ;

Les fruits frais ajoutés déterminent le goût et la couleur : la saveur est aigre-douce et la teneur en alcool commence à 5° et dépasse parfois légèrement 7°.